Guide de survie du voyage avec bébé

Square

Savez-vous qu’il est plus facile de voyager avec un bébé qu’avec un enfant en bas âge ? Vous ne nous croyez pas ? Essayez de voyager en voiture avec un enfant en bas âge pendant une heure ou deux. Il sautera dans tous les sens, montera sur votre dos, essaiera d’atteindre le siège avant et grignotera comme s’il n’y avait pas de lendemain. Vous n’aurez même pas une seconde pour apprécier la playlist que vous avez laborieusement créée pour le voyage en voiture. Oubliez le podcast audio que vous avez enregistré sur votre smartphone. Tout ce que vous entendrez, c’est le bruit de votre enfant qui gigote sur le siège arrière.

Les bébés, c’est autre chose. Ils sont plus faciles à gérer tant qu’ils ne savent pas encore ramper. Les emmener en voyage en voiture vers l’âge de six mois pourrait être un âge idéal. Les plus jeunes dormiront pendant tout le trajet. Mais cela ne signifie pas qu’emmener des bébés en voyage en voiture sera une promenade dans le parc. Ce sera toujours un défi et une tâche intimidante, mais c’est juste moins stressant comparé au fait d’amener des enfants en bas âge avec vous.

Viser l’heure de la sieste

Le meilleur conseil est de ne pas faire un long voyage en voiture. Les trajets courts sont préférables, notamment pour la physiologie de bébé qui ne peut pas supporter des heures dans son siège auto. Dans tous les cas, choisissez intelligemment le moment où vous conduisez. Planifier le voyage autour de leur heure de sommeil ou de sieste est une solution pratique.

Sécurité permanente

Il est tentant de les retirer de leur siège auto lorsqu’ils sont agités. Les mères voudront les nourrir ou jouer avec eux. Résistez à cette envie. Si vous devez les nourrir, garez-vous d’abord dans un endroit sûr. Vous devez également vous assurer qu’ils sont à l’aise lorsqu’ils sont attachés aux sièges.

Apportez deux ou trois housses de siège de voiture pour bébé afin de pouvoir changer les housses lorsque le lait ou les collations se renversent. Vous serez peut-être obligé de les retirer du siège auto lorsque la housse sera souillée. En avoir une de plus est l’option la plus sûre.

Prendre place à côté de bébé

Bien sûr, vous voulez passer du temps à l’avant à côté du siège conducteur. Vous voulez vous remémorer les voyages en voiture que vous avez faits avant de fonder une famille. Cependant, votre bébé recherchera votre présence, alors installez-vous sur la banquette arrière pour jouer. Profitez de ce moment pour créer des liens avec le bébé. Vous pouvez lire des livres ou jouer à un jeu. Apportez des jouets de voyage qui vous divertiront tous les deux sur la banquette arrière.

Des jeux et ses collations préférées

Amenez leurs jouets préférés ou récupérez des jeux adaptés en voiture.

Si le trajet se passe bien, c’est aussi le moment idéal pour récompenser vos bébés. Puisqu’ils sont bien élevés sur leur siège, laissez-les grignoter leurs aliments préférés. N’apportez pas de friandises sucrées, parce qu’ils auront une montée de sucre et seront énergiques pendant la majeure partie du voyage. Les bonnes collations de voyage sont les grains entiers, les céréales, les fruits, les cubes de fromage, les aliments en purée pour bébés et les céréales de riz. Les collations seront une distraction bienvenue pour les enfants qui s’ennuient sur la banquette arrière. Vous aurez quelques minutes de paix pendant qu’ils grignotent.

Planifier le trajet

Pression des pneus, niveaux de la voiture, carburant disponible, GPS, plus vous aurez planifié votre trajet et plus vous serez serein. Que ce soit pour aller chez papi et mami, pour prendre l’avion, pour découvrir un nouveau coin de la France après le confinement ou pour aller profiter de la pluie en prenant en faisant des traversées en ferry de la Manche, la planification a vraiment du bon et permet d’avoir très peu de surprises, hormis celle d’avoir un bébé sur la banquette arrière.

Conclusion

Les voyages en voiture avec la famille sont presque toujours amusants. C’est quelque chose que vous emportez avec vous pendant les moments de stress au travail. Vous « tirerez » de ces bons souvenirs et tout ira mieux à nouveau. Mais voyager avec un bébé est aussi un travail difficile. Il n’y a pas de manière facile de le dire. Vous allez devoir programmer pour gérer au mieux cette étape, mais vous allez aussi récolter les fruits de ce travail. Courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *