A 2 ans, vivre dans un collectif d’enfants

Square

Envoyer son enfant dans une crèche est toujours une décision difficile pour la mère. Cela entraîne un bouleversement émotionnel chez les parents et leur petit. Les mamans qui ont choisi ce mode de garde doivent au moment de la naissance se préparer à une séparation partielle. À partir de l’âge de deux ans, les enfants peuvent être accueillis dans différentes structures collectives telles qu’à l’école maternelle ou à la crèche. C’est souvent dans ces lieux d’apprentissage que les tous petits vont créer leurs premières amitiés. Si vous habitez dans la région Auvergne-Rhône-Alpe, sachez que vous pouvez placer votre enfant dans la crèche la plus proche de chez vous.

La crèche est le début d’une nouvelle vie

Jusqu’à deux ans, les enfants jouent le plus souvent seuls. Ils restent indifférents à ce que peuvent faire les autres. Pour certains, l’école est le premier endroit de socialisation en dehors du cercle familial. Mais même pour ceux qui ont été gardés en crèche, des changements de comportement s’opèrent dans leur façon d’entrer en relation et de jouer avec leurs amis. Ces endroits les aident donc à favoriser l’expérimentation, à s’adapter à son rythme et à la connaissance de son corps. Que ce soit dans une crèche privée lyon ou ailleurs en France, c’est par les jeux que les petits vont entrer en relation entre eux et se faire des copains.

La crèche pour éveiller la motricité de l’enfant

C’est une bonne idée de faire entrer son enfant à la crèche à l’âge de deux ans. Non pas parce que cela le prépare à l’école, mais parce que cela lui permet d’analyser des situations. Ceci l’aide aussi à connaître de nouvelles choses pour sa motricité. Il va apprendre à communiquer et savoir se comporter avec un collectif d’enfants assisté par d’autres adultes.

L’enfant va également découvrir de nouveaux concepts à travers des explorations d’objets et de matières qui ne sont peut-être pas approuvés chez lui. Il peut s’agir de la pâte à sel, la peinture, la cuisine, les marionnettes…etc. Il va approfondir ainsi, son développement dans de nouveaux espaces comme un jardin avec d’autres enfants qu’il va aussi imiter.

Comment aider son enfant dans cette transition ?

En France, les modes d’accueil en crèche diffèrent selon l’âge des enfants. À deux ans, votre petit bout de chou peut avoir des gestes surprenants. Il peut exprimer clairement son désaccord en pleurant, en se jetant au sol, en s’accrochant à vous ou se mettant en colère.

Alors qu’il n’a pas encore les capacités mentales, ces scènes sont parfois difficiles à accepter pour les parents.

Sécuriser l’environnement de l’enfant

Vous pouvez aider votre enfant dans cette transition en visitant la crèche avec lui, tout en faisant des présentations, par exemple. Ainsi, l’enfant se rend compte de son entourage choisi par ses parents. Cet environnement constitue à la fois des espaces de repas et de soins, de sommeil, de jeux, mais aussi des adultes qui vont s’occuper de lui. Il est préférable de toujours dire des choses positives sur lui et de ne pas lui demander des conduites encore impossibles. En disant simplement chaque jour « bonjour » lors des présentations, il imitera par la suite les mêmes propos lorsque les professionnels s’adressent à lui.

Le rituel de séparation

Un rituel de séparation s’avère aussi nécessaire. Votre enfant comprendra mieux ce qui est régulier dans le déroulement de sa journée. Par exemple, vous pouvez prévoir que ses quatre premiers jours dans l’établissement se déroulent suivant la même organisation. Un enfant maîtrise peu la notion du temps, ce qui importe, c’est la régularité.

Vous pouvez également instaurer un rituel pendant les retrouvailles, car c’est aussi un moment important pour votre petit. Ainsi, il pourra prendre son temps pour s’habituer d’un environnement à un autre. Toutefois, il n’est pas nécessaire de demander à votre enfant de raconter sa journée car cela lui est encore impossible à cet âge.

Les avantages et les inconvénients de la crèche

Les modes de garde collective sont nombreux et variés, c’est un moyen de sociabiliser votre enfant. Libre à vous de choisir la crèche qui correspond le mieux à votre situation et votre localisation. Un des premiers avantages de la crèche est de connaître la vie en collectivité avant l’école. La rentrée de votre enfant en petite section se fera facilement en retrouvant des copains. L’autre avantage est que vous bénéficiez des locaux sûrs avec une hygiène parfaite, de quoi assurer les plus anxieux. Les personnels en nombre suffisant sont également qualifiés et compétents pour encadrer vos enfants dans des activités variées. Mais le plus important, une pédiatrie est souvent attachée à ces centres de garde.

Néanmoins, cette garde en collectivité présente aussi des inconvénients. Par exemple, il est difficile d’avoir une place disponible. Cela nécessite quelques fois l’intervention des professionnels de crèche  qui ont des compétences pour dénicher des places disponibles. La crèche est souvent bruyante, ce qui n’est pas favorable pour les petits moins de deux ans ayant besoin de plus de calme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *