Après une migraine, elle fait 4 jours de coma et se réveille maman

Square

Une jeune fille de 18 ans se couche avec un mal de tête, tombe dans le coma et se réveille 4 jours plus tard – après avoir donné naissance sans le savoir à un bébé surprise : l’étudiante britannique possédait un utérus bicorne.

Un déni de grossesse improbable

Ebony Stevenson se couche un soir en indiquant un gros mal de tête. Sa mère Sheree s’inquiète pour sa fille et la première crise d’épilepsie d’Ebony renforce son inquiétude. Elle appelle immédiatement les secours et, dans les 5 minutes nécessaires pour que l’ambulance arrive, la jeune femme avait eu cinq autres crises.

Quand les ambulanciers ont commencé à soigner sa fille, ils lui demande si elle est enceinte.

Bien que j’ai insisté sur le fait qu’elle ne pouvait pas être enceinte, les ambulanciers étaient certains qu’elle l’était et, à mon grand choc, une bosse est apparue au niveau de son ventre.

La violence des contractions aurait fait bouger le bébé, le rendant soudain visible.

Transportée en urgence au Royal Oldham Hospital, Greater Manchester, elle sera placée dans un coma artificiel.

Les médecins diagnostiquent une pré-éclampsie, un dysfonctionnement grave du placenta à l’origine de ses crises. L’équipe médicale prévient Sheree sa maman de la gravité de la situation. L’accouchement du bébé sera provoqué grâce à une césarienne en urgence le 3 décembre.

Elle découvre son bébé après un coma de 4 jours

A son réveil après 4 jours de coma le 6 décembre, la jeune femme est confuse quand le personnel soignant lui met la nouveau-née sur sa poitrine.

Ça a l’air terrible maintenant, mais je leur ai demandé de l’emmener parce que j’étais si confuse et sûre qu’ils avaient fait une erreur.

La mère d’Ebony lui expliquera alors le contexte insolite autour de cette naissance et les infirmières ramèneront alors la petite Élodie Garner auprès sa maman.

Elles m’ont rendu ma petite fille pour que je la tienne correctement pour la première fois.

Bien que j’étais si confuse et plutôt effrayée, c’était un beau moment et elle était si calme.

La jeune fille s’est bien remise de ce choc et aime sa fille plus que tout.

Je ne pensais même pas vouloir d’enfants, du moins pas avant 10 ans et je ne m’attendais pas à être une jeune maman.

Se réveiller d’un coma pour apprendre que j’avais été enceinte et que j’avais donné naissance à une petite fille était pour le moins bouleversant.

Rencontrer mon bébé était tellement surréaliste. C’était comme une expérience hors du corps.

J’avais peur de ne pas me lier d’amitié avec ma fille parce que je n’avais pas le temps de réfléchir à son arrivée, mais je pense qu’elle est incroyable.

C’est un miracle absolu. Je ne changerais pas Elodie pour rien au monde.

Un déni de grossesse à cause d’un double utérus

L’utérus bicorne touche 1 femme sur 3 000 environ. Dans le cas d’Ebony, seul l’un de ces deux utérus possédait des trompes de Fallope, rendant cette naissance encore plus incroyable. D’autre part, ce second utérus était positionné vers le dos, atténuant encore les signes physiques de la grossesse.

D’autre part, la jeune fille d’Oldham avait continué à avoir ses règles tout au long de sa grossesse à cause de son autre utérus, rendant sa grossesse encore plus improbable.

Heureusement, la jeune maman et sa nouveau-née sont en bonne santé. Elodie Garner affichait un peu plus de 2,5 kilos à sa naissance malgré ce déni de grossesse subi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *