Enterré vivant par son père, un bébé à deux têtes est sauvé deux fois

Square

L’histoire est aussi effrayante que miraculeuse, tant cette actualité semble improbable.

Né en Cachemire, en Inde, un bébé présente une anomalie rarissime : une deuxième tête pousse sur sa première tête à l’arrière de son crâne.

Deux sauvetages consécutifs

En raison de cette excroissance, le père se résout à enterrer son bébé vivant.

Heureusement, un fossoyeur de la ville de Nowhatta entend un cri et retrouve le bébé qu’il confie aux services de police du Cachemire.

Dans un état critique, l’enfant âgé de 40 jours est admis en soins intensifs en néonatologie à l’Institut des sciences médicales Sher-i-Kashmir de Sher-i-Kashmir.  Le Dr Abdul Rashid Bhat réalisera une opération minutieuse et dangereuse pour séparer le cerveau dysfonctionnel du cerveau normal. Après 3 heures de travail, l’opération sera une réussite.

Une semaine seulement après l’intervention, le bébé allait vivre chez son oncle qui venait de l’adopter tandis que son père était arrêté.

L’enfant vivra normalement si aucune anomalie n’est détectée dans un autre organe.

Une malformation rare qui survient une fois sur 5 000

Ce trouble appelé encéphalocèle occipital géant survient quand une partie du crâne ne se forme pas correctement et qu’une partie du tissu cérébral se transforme en protubérance à l’extérieur du crâne. L’encéphalocèle touche un bébé sur 5 mille.

Dans le cas de ce bébé, sa deuxième tête remplie de matière cérébrale dysfonctionnelle pesait près d’1,8 kg, un poids trois fois supérieur à celui de la tête normale.

On lui souhaite dans tous les cas beaucoup de bonheur et de belles choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *