Les types de maternité : 1, 2 ou 3 ?

Square

Le choix de la maternité est une étape clé. Vous trancherez sur le type de maternité selon le déroulement de votre grossesse et le mode d’accouchement de votre choix. Quelle que soit votre décision, l’essentiel est de vous entourer d’un personnel médical compétent, respectueux de votre choix et de proches attentifs pour un soutien moral (compagnon, mère, sœur, ou amies, etc.). Libre à vous de choisir parmi ces trois types de maternité pour accoucher l’esprit tranquille.

La maternité type 1

Optez pour ce type de maternité si votre grossesse s’est bien déroulée et si votre futur enfant se portait bien lors des derniers examens. Arrivé au monde, votre bébé bénéficiera de tous les soins et examens pédiatriques dus aux nouveau-nés. Le personnel prendra également soin de vous, jeune maman.

La maternité de type 1 dispose d’une seule unité obstétrique et peut gérer une intervention en césarienne ou des soins de réanimation.

La maternité type 2

Il s’agit de la maternité idéale pour les grossesses à difficulté modérée et présentant des risques également modérés de détresse fœtale. Elle met à disposition une unité de néonatalogie (un service de pédiatrie dédié aux nouveau-nés, notamment les prématurés) et une unité d’obstétrique. En revanche, le service de réanimation néonatale n’existe pas dans ce genre d’établissement.

Les maternités type 2 sont encore classées suivant leur habilitation :

  • Type 2A : une maternité pouvant accueillir des bébés nés à partir de 32 semaines d’aménorrhée (SA) et pensant au moins 1,5 kg
  • Type 2B : les soins intensifs

Une maternité de type 2 prendra en charge les nourrissons nés entre 30 et 32 semaines d’aménorrhée dont le poids oscille entre 1 kg et 1,5 kg et qui ne nécessitent pas d’intubation.

La maternité type 3

Elle est souvent la plus conseillée en cas de grossesse difficile et d’accouchement à risque (grossesse à haut risque ou nouveau-né présentant des détresses graves ou sans autonomie respiratoire). La maternité de type 3 dispose effectivement d’une unité de réanimation néonatale, dans le cas où la vie de bébé serait en danger suite à un accouchement compliqué. Bien évidemment, ce type de maternité dispose des indispensables unités d’obstétrique et de néonatalogie.

Une maternité de type 3 pourra accueillir des bébés arrivés entre 24 et 25 semaines d’aménorrhée et pesant au moins 500 grammes.

Bon à savoir

Si chaque type de maternité indique sa possibilité d’accueil, les maternités fonctionnent toutes en réseau. Si le besoin s’en fait sentir, vous serez pris en charge (femme et bébé) par une maternité d’un niveau supérieur. Choisissez donc votre type de maternité en gardant en tête que tout se passera bien. Si ce n’était pas le cas, l’équipe médicale saura vous épauler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *