Poème : Je t’aime

Square

Au hasard d’une publication Facebook, j’ai découvert ce poème empli d’amour, de bienveillance et de délicatesse que je souhaitais vous partager. C’est une traduction du poème de l’autrice et maman Jess Urlichs qui met en scène le bébé discutant avec sa maman.

Je t’aime

Je t’aime.

J’espère que tu le sais.

Même si je suis si petit que je ne peux pas te le dire comme je le voudrais.

C’est pour ça que mes larmes coulent quand j’ai besoin de toi, et que parfois je les vois aussi sur toi.

Je sais quand tu te sens mal, et j’ai mal pour toi.

Peut-être que nous ressentons la même chose ?

Quand il fait noir autour de moi et que ton visage apparaît, tout ira bien, je le sais.

Et je veux juste te dire,

Je t’aime.

Mais je ne peux pas encore.

Alors je vais tendre mes bras, protester et pleurer dès que tu voudras me poser.

Parce que tout ce que je veux, c’est ton odeur, mon confort, ma plénitude, parce que tu sens comme nous deux.

Tu es tout ce que je connais.

Tout ce dont j’ai besoin.

J’ai hâte d’en savoir plus sur toi avant moi, mais en ce moment c’est juste nous.

Et un jour je te dirai,

Je t’aime.

Quand je te regarde,

Que mes yeux captent ton attention,

Ton visage est ma maison.

Peut-être que nous pouvons tous les deux ralentir,

Graviter l’un autour de l’autre comme si rien d’autre n’existait,

Comme si ça n’allait pas durer.

Je souhaite que ces moments ne finissent jamais.

Ces jours sont à nous, quand tu me murmures,

Je t’aime,

Quand tu m’embrasses pour me dire bonne nuit,

Quand je savoure alors que je suis presque endormi,

Quand nous respirons à l’unisson.

Puis je me réveille et te cherche en pleine nuit,

Alors que tu te cherches aussi,

On se retrouve et que je grignote tes nuits,

Ces moments remplis de toi sont tout pour moi.

Et bientôt ma tête ne reposera plus sur ta poitrine,

Bientôt mes pleurs se transformeront en mots,

En te regardant, mes lèvres se mettront à bouger,

Le seul sentiment que j’aie jamais connu, d’une voix nouvelle, je pourrai enfin l’exprimer.

Alors je te sourirai et te dirai,

Je t’aime aussi.

Un poème magique autour du lien maman enfant

Voilà qui redonnera du baume au coeur à chaque maman tout en indiquant bien que ces moments passeront. Alors aussi inconfortables soient-ils, profitez de chaque moment avec votre bébé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *