Interview : Coeur d’artiflo, une illustratrice bisounours au grand cœur

Square

Après le buzz autour de ses illustrations, je me suis dit que je devais laisser l’artiste mais aussi la femme s’exprimer sur ce modeste blog.

C’est désormais chose faite avec cette interview exclusive de Coeur d’artiflo, une bisounours sans faille qui change le monde à coups de crayon.

Peux-tu te présenter en quelques mots ? Toi côté femme, mère ? engagée dans le nouveau monde ?

Je m’appelle Florence Prevost, alias coeur d’artiFlo, j’ai 41 ans et j’habite à Sedan dans les Ardennes.

Je suis mariée à mon homme Daniel, alias doudou, le plus merveilleux de tous. [NDLR : 20 ans quand même !]

… c'est soufflé ! 😍♥️🥰

Publiée par Coeur D'artiflo sur Samedi 23 mai 2020

On a adopté un p’tit trésor, Tom, qui a déjà maintenant 9 ans.

J’étais pendant longtemps animatrice scolaire, puis j’ai tout plaqué il y a 3 ou 4 ans pour me consacrer uniquement au dessin ! [NDLR : quelle bonne idée !]

Je suis féministe, pour l’égalité de chacun, et complètement utopiste !

Ton travail d’artiste au quotidien c’est quoi ? Illustrations à destination de quel public ? On peut te demander des créations comment ? Tu as un site à mettre en avant ?

Mon travail au quotidien se passe chez moi, dans mon p’tit bureau qui envahit tout le salon !

Je suis assez large dans ce que j’aime faire : dessins numériques, portraits, peinture

J’adore dessiner pour les enfants, j’aime leur innocence et leur rêve…

Je n’ai jamais vraiment vieilli, juste un peu grandi et, du coup, je me plonge vite dans leur univers.

Je partage tout mon travail sur Facebook et Instagram, on peut y retrouver toutes mes créations !

Le confinement et toi, ça a été comment ? Avec tes partenaires de vie ?

Le confinement s’est très bien passé, il n’a pas changé grand chose à mon rythme de vie vu que je reste la plupart du temps chez moi à dessiner !

Que penses-tu de la popularité de tes gestes barrières ? Tu as une idée pour expliquer le buzz de tes illustrations hormis qu’elles sont trop mimi ?

Je pense que le stress qu’on a subi partout dans le monde à cause de ce virus a été dur à encaisser.

Mes dessins ont permis de voir la situation de manière moins anxiogène, et surtout de l’expliquer aux enfants en y mettant un peu de couleur, ce qui manquait beaucoup à tout le monde ces derniers temps…!

Comment a réagi ta copine du CLSH quand elle a vu la viralité des posts que tu lui proposais ?

Comme moi, elle a halluciné !

Nathalie Hamelin Marchal est super contente de ce succès, et je la féliciterai toujours d’avoir eu cette si bonne idée… mais ça ne m’étonne pas, c’est la meilleure !

[NDLR : réponse de Nathalie ci-après]

Il faut savoir que Flo a un cœur gigantesque capable de gober le monde tout entier.

Elle ne se ferme à rien mais est prête à défendre ses idées de liberté, de fraternité, d’égalité (oui oui c’est Marianne notre Flo nationale comme une lionne).

C’est une femme géniale qui mérite 1 000 fois son succès actuel.

Elle fait partie de ses gens dont on dit que ceux sont des pépites.

8 films sont programmés (5 déjà diffusés) pour mettre en animation tes dessins. Tu le vis comment ?

J’adore ces petits films, je n’en reviens toujours pas. C’est complètement magique de voir mes dessins prendre vie !

Je n’aurai jamais pu faire ce genre de chose, je suis extrêmement reconnaissante et admirative de leur initiative et de leur travail.

Ils m’ont totalement inclus dans ce projet et me consultent régulièrement à chaque étape : ils sont incroyables !

Bref, je suis complètement fan !

Tu vis comment cette nouvelle popularité ? Cela a changé quelque chose chez toi côté perso/pro ? Parce qu’on dirait que tu es propulsée en orbite avec la chanson mimi cracra en fond !

Ça m’a offert des opportunités que je n’avais pas avant, des projets dont je rêvais, illustrer des livres, des jeux… Ça m’a donné plein de contacts.

Que du speed et du bonheur !

De nouvelles perspectives autour des gestes barrières dans le futur ?

Les nouvelles perspectives en ce qui concerne ces dessins sont surtout tournées vers les petits films qui se préparent. Alexandre Charlet, le directeur des Films du cygne cherche à les exporter à l’étranger pour aider un maximum de pays !

Un dernier mot pour la fin ?

Pour finir, je dirai juste que je suis toujours très heureuse de dessiner « la vie », j’ai cette chance de m’exprimer grâce à mon crayon, je suis super bien entourée par mon mari, mon fils, ma famille, mes amis et mes chats !

La vie n’est pas facile mais elle est belle, alors j’y vais à fond !

Heureuse que mes dessins gestes barrières aient pu rassurer et apprendre comment se protéger aux enfants. J’espère surtout que, bientôt, ces dessins ne seront plus qu’un souvenir et que ce virus sera derrière nous…!

… J'ai décidé qu'aujourd'hui sera une belle journée koi ki se passe! Cerveau "tout ki va bien" activé! Un p'tit selfie pour un grand bonjour à toi aussi qui croise mon chemin! 💛🌞

Publiée par Coeur D'artiflo sur Mardi 26 mai 2020

Merci à toi Coeur d’artiflo pour ton temps et tes réponses sincères. Belle continuation – on reste à tes côtés.