Un casque de vélo pour éviter les bobos

Square

Pour un apprentissage en toute sécurité, le port d’un casque vélo est obligatoire pour votre enfant. Pour faire le bon choix, faites le point sur ces quelques informations.

Un accessoire indispensable…

Le casque de vélo est l’accessoire idéal pour protéger la tête de votre enfant des éventuels chocs. Pour aller à l’école, sillonner la route ou s’amuser avec ses copains, votre bout de chou devra obligatoirement porter son casque, qu’il soit passager ou conducteur.

Véritable bouclier, le casque préserve votre enfant des grandes blessures. Dans la plupart des accidents de route en vélo, la tête reste la plus endommagée après la chute. Un casque de vélo protège efficacement cette partie lors de l’impact.

… et obligatoire !

Le cadre législatif a défini une obligation de port du casque pour les enfants de moins de 12 ans – tout en recommandant d’en mettre un, même après douze ans, depuis le 22 mars 2017.

Le décret n° 2016-1800 du 21 décembre 2016 à l’origine de cette loi est sans équivoque tout en précisant que le casque doit être attaché et conforme à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle (mention CE). Cette obligation d’un port du casque en vélo figure d’ailleurs dans l’article R. 431-1-3 du Code de la route.

En cas de non respect, l’adulte majeur qui transporte ou accompagne l’enfant peut écoper d’une amende de 4ème classe coûtant de 135€. Soit 5 fois le prix d’un casque enfant standard… Autant économiser et protéger votre enfant.

Des casques fun

Un casque de vélo doit être solide et adapté à la taille de votre loulou afin de garantir une meilleure sécurité. Pour l’encourager à le porter, l’idéal est de laisser votre enfant le choisir dans sa couleur préférée, avec des motifs fun à l’effigie des personnages de série ou de ses dessins animés favoris. Votre fille a déjà son vélo pour enfant Hello Kitty ? Un casque rose ou jaune s’accordera parfaitement avec son style. Elle peut également personnaliser son accessoire avec les petits stickers à coller pour en faire un casque trop fun.

Voici une petite sélection des casques vélos pour enfant pour les petits gars…

… et pour les demoiselles.

Un accessoire de sécurité important

Au lieu d’imposer le port du casque, discutez avec votre enfant pour lui faire comprendre l’importance de cet équipement pour sa sécurité et le risque d’amende.

La bicyclette n’est pas seulement un hobby. C’est une passion. Un mode de vie. Si vous vivez et respirez le vélo, il y a de fortes chances pour que vous souhaitiez faire participer votre bébé. Que vous souhaitiez emmener votre progéniture avec vous ou que vous souhaitiez que votre tout-petit fasse la course en tricycle, vous devrez acheter un casque de vélo à votre enfant.

Le problème avec les casques de vélo est qu’ils sont généralement conçus pour les enfants d’âge scolaire. Malheureusement, les enfants en âge d’aller à l’école ont souvent une tête beaucoup plus grosse que celle de votre bébé. À moins que votre petit bébé ne porte un énorme melon, vous allez devoir bien chercher pour trouver le casque de vélo parfait et adapté au crâne de votre tout-petit.

Comment le casque doit s’ajuster ?

Avoir un casque ne suffit pas pour être bien sécurisé. Avec ce nouvel accessoire de sécurité, examinez ce qui suit pour vous assurer qu’il est bien ajusté à la tête de votre nouveau-né.

  • Le casque doit être bien ajusté, mais pas trop serré au point de causer de l’inconfort à votre bébé.
  • Lorsque votre bébé hoche la tête en avant et en arrière, le casque doit rester bien en place.
  • Le bord du casque doit se trouver sur le front, juste au-dessus des sourcils.
  • Le casque ne doit pas être incliné (soit en exposant le front, soit en basculant de façon à couvrir les yeux).

Pour un complément d’information sur le sujet, j’ai une autre adresse à vous conseiller un peu plus féminine. Cette maman vous aide à choisir un casque vélo pour votre bébé à partir de 9 mois dans son blog bébé. Si vous cherchez notamment des tailles à partir de 44 ou 45cm, vous savez ce qu’il vous reste à faire.