Le plus petit nouveau-né du monde quitte enfin l’hôpital

Square

268 grammes, c’était le poids à la naissance de ce bébé né à Tokyo. Le 20 février, il rentrait à la maison, deux mois après la date d’accouchement prévue à l’origine.

Un record mondial

Après 24 semaines dans le ventre de sa mère, le bébé présentait un trouble de croissance et un gros retard dans sa croissance. Craignant que sa vie ne soit en danger, l’équipe médicale de l’hôpital universitaire Keio de Tokyo a pris la décision de le faire naître par césarienne en août dernier.

Cinq mois de traitement en soins intensifs ont été nécessaires pour stabiliser son développement. Le nourrisson fait maintenant 3,238 kilos et se nourrit normalement.

Rentré chez lui le 20 février dernier, ce bébé devient le plus petit nouveau-né au monde à quitter l’hôpital en bonne santé.

Sa maman déclarait à Reuters :

Je peux seulement dire que je suis heureuse qu’il ait grandi autant parce que, honnêtement, je n’étais pas sûre qu’il puisse survivre.

Le record était précédemment détenu par un jeune garçon allemand né en 2009 et pesant 274 grammes. Du côté des filles, la plus jeune est aussi née en Allemagne, affichant 252 grammes seulement.

Le Japon et son taux de mortalité infantile parmi le plus faible au monde

Le docteur Takeshi Arimitsu, en charge de soigner le nourrisson, a profité de ce record pour faire passer un message :

Il y a une réelle possibilité que les bébés puissent quitter l’hôpital en bonne santé même s’ils sont nés petits.

Et ce n’est pas cet exemple qui lui donnera tort.

Selon l’Unicef, le Japon fait partie des pays avec le taux de mortalité infantile le plus bas au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *