Ce papa aide sa femme et passe pour un héros… A l’inverse d’elle !

Square

Si on vous dit qu’on juge différemment une femme d’un homme, le croyez-vous ? Pourtant, c’est bien le cas – et je suis bien placé pour le savoir. Une vidéo virale a été postée par une jeune américaine de 27 ans, Chloe Joy Sexton le 31 octobre dernier.

It’s the daddy hero treatment for me 🙃

Cheffe d’entreprise gérante de la boulangerie Bluffcakes à Memphis, Chloe a partagé à ses fans sur TikTok une courte vidéo à chaud racontant ce qu’on appelle le daddy privilege, le privilège du papa.

@chloebluffcakes

Reply to @meetmallorie oh boy. This has been fun. #daddyprivilege

♬ original sound – Chloe

Voici la version de la vidéo It’s the daddy hero treatment for me 🙃 de Chloe Joy Sexton traduite en français.

Chloe a accouché d’un Theodore, qui a tout d’un bébé adorable et sympathique. Cependant, à cause de son travail, cette businesswoman n’a stoppé qu’une pour une courte durée son activité. Elle allait récupérer ses fournitures (jusqu’à 400 kilos de farine et 100 kilos de beurre) au grossiste du coin avant de transformer cela dans sa boulangerie, enceinte jusqu’aux oreilles puis avec son bébé.

Ayant reçu un jour de congé, son mari fait la même chose, à savoir récupérer les matières premières avec bébé. Et là, miracle de la testostérone, il est acceuilli en héros par toutes les personnes présentes, le mettant dans l’embarras.

Que dire de l’état de fébrilité et d’énervement de Chloe quand elle apprend tout cela ? Elle fait la même chose quotidiennement sans reconnaissance ni aide et, quand on inverse la situation et que la papa fait la même tâche, c’est un héros…

L’illustration du privilège de papa ou daddy privilege

Pour résumer ce privilège de papa, c’est celui qui entoure l’aura masculine dès lors qu’elle accompagne un enfant. Un papa qui porte un bébé, qui amène un enfant au sport ou qui prend du temps avec son bébé est extraordinaire, une femme dans la même situation est une « simple » maman.

Ou comment véhiculer ces images réductrices de la mère et faire passer les pères pour des héros alors qu’ils font comme leur moitié et prennent soin de leurs enfants.

En terminant sa vidéo, Chloé résume bien la situation :

Ce n’est littéralement pas un héros. C’est juste un père, juste un parent, qui fait les mêmes choses que moi chaque semaine.

Chaque parent mérite d’être reconnu à sa juste valeur, qu’importe son sexe. Et concernant Chloe, ses cookies me font déjà saliver, alors que dire son énergie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *