USA : une conductrice de bus sauve la vie d’un bébé de 19 mois

Square

Cette histoire vraie a de quoi ressembler à un conte de Noël. A Milwaukee dans l’état du Wisconsin, une conductrice de bus a sauvé un bébé errant de 19 mois du froid glacial de la rue.

19 mois, seule et presque nue dans le froid

Le 22 décembre un peu avant 8 heures du matin, Irena Ivic, chauffeur de bus, aperçoit une petite fille errer seule alors qu’elle est sur l’autoroute. Vêtue d’une couche et d’un body, le petit bout de moins de deux ans était seul sans adulte et pieds nus. Comprenant que l’enfant est seule et sans ressources, Irena gare son bus sur le bord opposé de la chaussée avant de bloquer la circulation puis courir pour la rattraper. Quand elle y parvient, la petite fille est glacée et en pleurs. La conductrice la ramène dans le bus en la prenant dans ses bras pour la réchauffer rapidement.

Oh mon Dieu, oh mon Dieu. Je tremble.

Mme Ivic retourne dans son siège à l’avant de l’autobus et berce l’enfant quand une passagère s’approche et offre spontanément sa veste à l’enfant pour l’aider à se réchauffer. Au bout de quelques instants de chaleur humaine et de caresses, la petite fille de 19 mois finit par s’endormir dans les bras de son ange gardien. Effrayée et glacée, le bébé n’était heureusement pas blessé.

Irena Ivic préviendra par la suite les forces de police et les secours pour qu’ils prennent en charge ce bébé.

Un ange gardien modeste

Grâce au travail d’investigation des forces de l’ordre, la police retrouve la trace des parents. Son père révèle aux policiers que sa femme est atteinte d’un trouble mental et qu’elle a du oublier leur enfant à l’église. A la suite de l’enquête, la maman ne sera finalement pas incriminée. Reste que, sans la présence de son ange gardien, l’histoire de cette petite demoiselle aurait pu être bien plus dramatique à trois jours de Noël.

Les employeurs d’Irena ont salué son comportement exemplaire et héroïque, à l’instar de la presse.

Je suis juste reconnaissante d’avoir été au bon endroit au bon moment.

Et de rajouter :

J’adore les enfants.

J’étais enseignante et j’ai des enfants, alors je suis vraiment heureuse d’avoir pu aider ce bébé innoncent.

La compagnie de bus a précisé que ce bébé était le neuvième enfant retrouvé par l’un de ses chauffeurs au cours des dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *